Lorsque les fuseaux ne suffisent plus…

Lorsque les fuseaux ne suffisent plus…

 

J’ai la chance d’avoir dans ma classe depuis 2ans maintenant une enfant « atypique » qui m’apprend peux-être plus que je ne lui apprend. En effet  avec elle, j’ai appris qu’une bonne présentation et un respect des périodes sensibles ne suffisent pas toujours. Ainsi malgré les pré-requis et une grande volonté; les fuseaux ont été un matériel avec lequel ma petite exploratrice ne voyait plus le bout. Je me suis donc penchée sur la question et me suis dis que le dénombrement jusque 9 ne se résume pas aux fuseaux qui ne sont qu’un outil et non une finalité. Le matériel a été conçu pour s’adapter à l’enfant; allons donc jusqu’au  bout du concept! On peut ainsi continuer avec les mêmes objectifs mais avec des moyens différents. Parmi ceux-ci on trouve les bandes numériques à scratchs sur lesquelles l’enfant va associer la bonne quantité de jetons au chiffre correspondant. Les plaques rugueuses où l’enfant devra placer autant de perles d’unités que necessaire. Les boites à compter où l’enfant associera chiffres et qantités (misez sur des objets qu’il aime manipuler pour stimuler son engouement). Ne pas hésiter à coupler d’anciennes activités entres elles et deja manipulées individuellement par l’enfant, ce qui aura pour but de le rassurer et reprendre confiance. Comme l’association barres R & B / symboles, mais aussi tour rose/symboles, escalier marron/ symboles…et bien d’autres encore indénombrables! Le but étant de varier les supports pour l’aider à dépasser ses blocages lorsqu’ils surviennent. Au final, mademoiselle a enfin passé le cap du dénombrement jusque 9, ce fut certes bien plus long que pour la plupart des enfants, mais à l’issue la satisfaction est bien plus grande aussi et pour nous deux^^.

Analyse grammaticale; le nom.

Analyse grammaticale; le nom.

 

 

Après avoir travaillé avec l’enfant sur le rôle de l’article par le biais de mise en situation, de notion de « singulier »/  « pluriel » et de « masculin » / « féminin », on peut débuter l’analyse grammaticale avec l’étude du « nom ». Pour cela on représente concrètement le nom par des objets du quotidien et on invite l’enfant à faire de même. Une fois la notion acquise, on lui explique que dorénavant on utilisera le grand triangle noir de la boite de grammaire pour représenter ce nom. On débute l’activité à l’aide des bandes de grammaire en placant sous chaque phrase les symboles correspondants. On laisse l’enfant prendre le relais dès qu’il en manifeste l’envie. Les bandes étant auto-correctives l’enfant peut visualiser et corriger lui même ses erreurs. Le « triangle noir » n’est donc que le début d’une longue aventure pleine de découvertes! Vous trouverez ce super matériel içi: http://www.documentsmontessori.fr/products-page/grammaire/bandes-de-grammaire-montessori/  et ici:   http://www.documentsmontessori.fr/products-page/grammaire/symboles-de-grammaire/